Tian de côtes de bettes

Je crois que c'est la première fois que je me lance dans la cuisine des bettes.
Les feuilles peuvent remplacer les épinards dans toutes vos recettes, par exemple, j'ai réalisé des oeufs mollets florentine, un régal ! .

Pour les côtes, je vous propose un tian de bettes, aillé, il peut accompagner toutes les viandes blanches.


Les ingrédients
1 botte de bettes
200ml de crème fraiche
2 jaunes d'oeufs
1 gousse d'ail
2 cuillères à soupe d'huile d'olive (huile d'olive à la truffe pour moi)
1/2 botte de persil,
Le jus d'un citron
Chapelure : écrasez, à l'aide d'un verre, 1 grande biscotte de type pain grillé
Noix de muscade, sel, poivre





1ère étape, bien nettoyer et éplucher les côtes de bettes.
Enlevez le talon et dégager les côtes une à une. A l'aide d'un couteau, séparez les côtes des feuilles vertes (réservez les pour une autre recette). Lavez les soigneusement.

L'étape la plus longue et fastidieuse consiste ensuite à retirer tous les filaments en cassant les côtes en tronçons et en tirant sur chaque partie. Attention, il ne faut pas utiliser de couteau qui couperait les filaments et qui ne permettrait pas de les enlever. Coupez ensuite les côtes en dés.
Faites les cuire dans de l'eau bouillante citronnée une dizaine de minutes. 

Hachez très finement la moitié de la botte de persil.


Préchauffez le four à 180°. Frottez la gousse d'ail coupée en 2 sur le fond d'un plat à gratin et huilez le avec l'huile d'olive.
Etalez ensuite les côtes de bettes en couches successives saupoudrées à chaque fois de persil haché.
Mélangez les 2 jaunes d'oeufs avec la crème fraiche, ajoutez une pincée de noix de muscade, salez et poivrez.

Répartissez cette préparation sur tout le plat. Saupoudrez très légèrement de chapelure et parsemez de gouttelettes d'huile d'olive (à la truffe, c'est top!).



Enfournez à mi-hauteur et laissez cuire 15 minutes jusqu'à ce que la chapelure blondisse.
Servez bien chaud en accompagnement d'un rôti de porc ou tout autre viande blanche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire