Roti de boeuf au four vapeur

Depuis que j'ai mon four vapeur Gagguenau, je fais de nombreux essais... Pas toujours très réussi comme celui là.
Mon objectif : un roti de boeuf bien doré et saignant.
Un seul ingrédient, un roti de boeuf d'1 kg.



La recette
Sortir le rôti du réfrigérateur 30 minutes avant de démarrer la cuisson.
Préchauffez le four à 180° et 30% d'humidité. Enfournez le rôti sans ajout de graisse.
Dans le mode d'emploi, il était indiqué un temps de cuisson de 40 à 60 minutes en fonction du poids du rôti ou une température à coeur de 50 à 52°. J'ai programmé la température de 52° en plantant la sonde au coeur du rôti.

Le résultat, un rôti effectivement bien doré mais bien trop cuit (la photo le rend un peu gris mais ce n'était pas tout à fait cela quand même !). La tranche la plus saignante est celle du milieu exposée sur le rebord de l'assiette.



Depuis ce premier essai, j'ai enfin trouvé la températeure à coeur idéale, 42°, suivez le guide en cliquant ici

11 commentaires:

  1. Il faudrait peut être demander à Mercotte ou à Menus Propos, il me semble qu'elles ont un Gaguenau. Cela pourrait peut être t'aider ?

    A bientôt

    RépondreSupprimer
  2. J'ai depuis noel un four gaggenau BS255
    mon premier test a été du pain: assez bien
    deuxième essai un roti de boeuf:décevant, mais bon

    sur le mode d'emploi il existe bcp de possibilités aussi j'ai mixé;
    j'ai fais revenir le roti sur les 2 faces;
    ensuite j'ai fais cuire à 160° et 60% avec tempé à coeur de 57° en utilisant la recette sur le site gaggenau.com. J'ai ouvert le four quand la tempé a été atteinte et j'ai mis un papier d'alu dessus, mais j'ai laissé le roti dans le four par erreur et en refermant la porte il est reparti à chauffer. quand je m'en suis rendu compte la température à coeur était à 63°
    le résultat était donc le même que sur la photo sauf que le roti était contre toute attente restée tendre et non desséchée.
    je cherche la bonne méthode...
    ps la cuisson n'est pas uniforme, cela chauffe moins au niveau de la vitre, il faut donc faire pivoter les aliments.

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que dans mon essai aussi, le rosbeef était resté tendre mais le côté saignant que nous apprécions quand je le fais cuire 25 minutes à la cocotte... je ne l'ai pas retrouvé ! J'ai entendu dire que Gaggenau étant une marque allemande, les allemands aimant plutôt la viande bien cuite, les températures mentionnées dans le mode d'emploi était un peu haute pour les amateurs de viande saignante. Je vais réessayer.

    RépondreSupprimer